jeudi 28 juin 2012

Confiture légère Pommes - Framboises vanillée

Je suis arrivée chez mes parents pour y passer le weekend... Et hop me v'là partie dans le jardin... et là, y'a ces énormes framboises qui me faisaient de l'oeil...
J'ai pas pu m’empêcher, ni une, ni deux, j'avais déjà la bassine à confiture sur le feu et la cuillère en bois en main...
Et voilà ce que j'ai concocté pour le petit bonheur de ma famille... :)

Confiture légère Pommes - Framboises vanillée



- Pour 7 pots -

Ingrédients :
1kg : pommes Golden, évidées, épluchées, coupées en morceaux
800g : framboises fraîches
700g : sucre gélifiant spécial confiture (Spécial confitures allégées de Beghin Say)
1 sachet : de pectine Vitpris ou d’agar-agar
20ml : le jus d’un citron jaune pressé
1 gousse de vanille, coupée en 4, vidée de ces graines

Timing :
Type : Confitures
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 35 minutes
Repos : 2 heures (macération)
Difficulté : Facile
Coût : €
Saison : Eté

Calories et valeurs nutritionnelles :
Pour 100g :     X          Kcal
            Xg        Protides
            Xg        Glucides
            Xg        Lipides
1càc de confiture = 10g de préparation, soit : X Kcal

La recette :

Eplucher les pommes : retirer la peau à l’aide d’un économe, évider la pomme (c'est-à-dire, retirer le tronc dur du milieu) et couper les pommes en petits morceaux.
Ne laver pas les framboises (surtout si elles sont du jardin), retirer les fruits pas sains.
Placer les fruits dans un saladier avec le sucre, mélanger pour répartir le sucre, et laisser reposer 2 heures. Ils vont commencer à confire.

Dans la bassine à confiture, à feu doux, mettre les fruits macérés, le jus de citron pressé, ainsi que les graines et la gousse de vanille coupée.
Porter au frémissement. Laisser cuire jusqu’à ce que les pommes compotent, environ 30 minutes. Ne jamais cesser de remuer, afin d’éviter que le mélange n’accroche ou ne brule dans le fond. Ajouter, le sachet de Vitpris ou d’agar-agar (porté à forte ébullition pendant 10 minutes au préalable), mélanger 5 minutes. La confiture doit avoir épaissie. Pour vérifier ceci, prendre une assiette froide (refroidir l’assiette au préalable au réfrigérateur), déposer une goutte de confiture dessus et porter l’assiette à la verticale ; la goutte reste « attachée » et descend très doucement. Si ça n’est pas le cas, faire frémir 5 minutes supplémentaires. Répéter l’opération plusieurs fois si cela semble nécessaire, ce jusqu’à ce que la confiture soit épaisse.

Préparer les pots à confiture. Les pots doivent toujours être parfaitement propres et stérilisés avant de les remplir. Stériliser les pots avec de l’eau bouillante, les laisser tremper 5 minutes, et les laisser s’égoutter et sécher à l’envers sur un torchon propre. La technique de les stériliser au four est possible également, enfourner les pots propres et vides pendant 10 minutes (Th3/4, 100°).

Quand la confiture a bien épaissie. Porter à ébullition forte pendant 1 minute. Le trop plein de sucre écume en fin de cuisson le retirer.
La mixture doit être brulante et être mise en pot aussitôt, encore liquide, c’est un gage de meilleure stérilisation et donc de conservation.
Retirer les morceaux de gousse de vanille du mélange.
Remplir les pots de confiture jusqu’au bord.
Fermer hermétiquement les pots.
Retourner ensuite les pots tête en bas.
Attendre le refroidissement total des pots avant de les retourner à nouveau.
A conserver au sec et à l’abri de la lumière.
Une fois ouvert, le pot se conserve au réfrigérateur.

Astuces du chef : X

Astuces décoration : X

Idées menu : à déguster sur une petite tranche de pain complet au goût rustique de son de blé par exemple.

Allez, bon petit déjeuner :)
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 25 juin 2012

Et, je dépense combien quand je bouge... ?

Les dépenses caloriques approximatives pour la pratique de chacun de ces sports : 
Calcul pour 30 minutes d'activité pour une femme de 60kg et un homme de 80kg.

Sport pratiqué
30 min
Homme
80kg
Femme
60kg
Marche 4 km/h
99
71
Bowling
111
71
Stepper 5 étages/mn
125
65
Marche 6 km/h
154
110
Danse rapide
181
130
Ping-pong
184
131
Vélo 20 km/h
211
151
Natation 25 m/mn
216
154
Musculation
217
119
Vélo 25 km/h
221
158
Tennis
264
189
Ski de fond 5 km/h
288
206
Alpinisme
320
229
Stepper 10 étages/mn
320
229
Basket-ball
333
239
Jogging 10 km/h
416
298
Lutte
416
298
Aérobic
465
344
Aviron 300 m/mn
512
367
Football
512
367
Jogging 12.5 km/h
512
367
Jogging 15 km/h
608
435
Natation 40 m/mn
640
458
Jogging 20 km/h
1184
847

Mais bonne nouvelle... Pratiquer une activité physique, cela peut être un sport, certes, mais aussi d'autres activités qui sont belles et bien considérées comme du sport :

    Activité pratiqué
    30 min
    Homme
    80kg
    Femme
    60kg
    Sommeil
    37
    27
    Rester assis
    48
    33
    Travail de bureau
    56
    40
    Conduire une voiture
    75
    53
    Bricolage, peinture
    115
    82
    Faire les courses
    148
    100
    Couper du bois
    Balayage
    256
    228
    183
    163


    NB : Les dépenses varient en fonction de votre âge, de votre poids et de votre régularité à pratiquer une activité sportive, en effet, plus vous le pratiquerez la même activité et plus vous vous perfectionnerez, alors plus vous y serez à l'aise et moins les pulsassions de votre cœur augmenteront. Ceci est positif, vous améliorer le fonctionnement de votre cœur et de vos poumons! Augmentez la résistance, l'intensité de la pratique du sport si vous voulez continuer à dépenser autant, ou sinon, augmenter simplement la durée...
    Rendez-vous sur Hellocoton !

    mardi 19 juin 2012

    Endives & Carottes en salade marocaine

    Salut, salut!!

    L'été arrive.... euh... si si... 

    Allez, c'est parti pour une recette de salade composée!! Et bien oui c'est la saison... enfin paraîtrait-il... Quand je vois le temps, j'ai pas bien l'impression et une raclette légère ferait bien mieux l'affaire pour me tenir chaud... Bref... les légumes d'été, eux, sont bel et bien là, alors on va pas se faire prier pour les cuisiner tout de même :)

    La petite histoire : Tout est parti du fait que là où je bosse, les prix sont exorbitants et que ma colloc n'ait plus eu de tickets restaurant en changeant de job...
    De plus, ton ticket restaurant, tu le dépenses toujours voir tu le dépasses même, voire complètement, voire t'en dépenses 2 : bref, merci Paris 16e!
    En plus, va pour trouver des trucs sains, sympas et variés, j'avais trouvé pas plus de 2 plats qui étaient pas trop mal.... On se lasse comme qui dirait, très très vite, quoi !!
    C'est pourquoi, qu'avec ma petite colloc, on s'est mutuellement motivées tous les soirs à se préparer des petits tupperware... Et quel plaisir de ne plus jamais manger la même chose le midi et ça a tellement plus de goût que ces salades-repas vendu les yeux de la tête pour des produits sans saveur et des vinaigrettes classiques...

    Alors, je vous livre là, une de mes favorite qui titille toujours un peu les narines de mes collègues... Pour vos déjeuner au bureau, une bonne salade-repas, et hop un cerveau opérationnel pour toute l'après-midi! :)

    Endives et carottes en salade marocaine



    - Pour 2 personnes -


    Ingrédients :

    Pour composer la salade :
         1 grosse endive : coupée en lanières
         3 carottes : râpées (large)
         1càc : huile d'olive
         125g / 1 escalope de poulet, coupée en dès (1x1cm)
         1 oignon : coupé en rondelles
         1càc : paprika doux moulu
         1/2càc : épices Raz-El-Hanout
         10 cranberries
         20 raisins secs
    Pour la sauce marocaine :
         2càs : fromage blanc 0%
         1càc : jus d'orange
         1càc : jus de citron jaune
         1/2càc : épices Raz-El-Hanout
         Sel
         Poivre

    Timing :
    Type : Plat principal (Salade-repas)
    Préparation : 15 minutes
    Cuisson : 10 minutes
    Repos : X
    Difficulté : Facile
    Coût : €
    Saison : Hiver/Automne


    Calories et valeurs nutritionnelles :
    Pour 100g : 57,9   Kcal
                       5,6g   Protides
                       7,7g   Glucides
                       0,6g   Lipides
    1 salade-repas = 350g de préparation, soit : 202,7 Kcal


    La recette :


    Pour composer la salade :
           1.  Éplucher l'oignon. Couper le en rondelles. Séparer les rondelles les unes des autres.
           2.  Dégraisser au maximum l'escalope de poulet, puis couper la en petits dés ou fines aiguillettes.
           3.  Dans une poêle, faire chauffer l'huile une minute puis y faire frire les rondelles d'oignon.
           4.  Rajouter les morceaux de poulet, et y ajouter les épices. Faire revenir le tout environ 10 minutes pour que le poulet soit cuit, mais pas sec.
           5.  Faire refroidir le mélange en les disposant dans une assiette (ne pas les laisser dans la poêle, la cuisson va continuer sinon).
           6.  Couper l'endive dans la longueur puis dans la largeur, découper des lanières. Retirer les feuilles extérieures et le tronçon dur qui se trouve au centre de l'endive si l'amertume de l'endive déplaît.
           7.  Éplucher les carottes à l'aide d'un économe et couper les 2 extrémités. Les râper.
           8.  Disposer dans vos assiettes : les carottes, l'endive et le poulet sur le dessus.
           9.  Réhydratez pendant 5 minutes les raisins secs (blonds et sucrés de préférence) et les cranberries séchées dans un bol d'eau tiède. Puis les ajouter à la salade composée.

    Pour la sauce :
           1.  A l'aide d'un fouet, mélanger énergiquement les ingrédients : fromage blanc, les jus et les épices.
           2.  Saler et poivrer.
           3.  Servir frais.


    Astuces décoration : à disposer dans une verrine.
    La superposition des crudités colorées, sauce jaune tapissant le fond et les fruits secs sur le dessus... fait son petit effet ;)
    Disposer des lanières d'endive dans le fond, puis les carottes râpées, verser un peu de sauce qu'elle tapisse de jaune le fond de la verrine et quelques points de poudre d'épices sur le dessus de Raz-El-Hanout. Une lanière blanche d'endive et un bâtonnet de carotte sur le dessus pour faire un petit rappel. Et hop le tour est joué :)

    Allez zou, tout le monde va préparer son tupperware pour demain... :) Vous allez narguer les autres qui mangent toujours la même chose avec cette salade-repas qui fait voyager!

    Bon ap'
    Rendez-vous sur Hellocoton !

    lundi 18 juin 2012

    Bouger, ok. Mais comment ?

    Hop hop hop, on s'active :)

    20 à 45 minutes (en moyenne 30 minutes), c'est la durée cumulée quotidienne idéale pendant laquelle vous devez pratiquer un sport ou une activité physique, en fonction de son intensité.

    Par exemple, faites 45 minutes de marche lente, mais 20 minutes de jogging... Ou bien 30 minutes à passer l'aspirateur... A vous de choisir! (à voir : le post à venir sur les calories dépensées pour chacune des activités : "Mais, je dépense combien quand je fais tel ou tel sport... ?").

    Quelques conseils :
    • Pour ceux qui ont peur de se lasser, ou bien d'être démotivé par la difficulté ou les courbatures, rien ne vous empêche de fractionner votre temps d'activité sportive en plusieurs sessions, du moment qu'au bout de votre journée, le compte est bon!
    • Pour vous aider à vous habituer faire une activité sportive, n'hésitez pas à l'inscrire dans votre agenda comme un rdv... Un rdv avec votre bien-être ;)
    • Si cela vous motive, partagez ce moment entre amis! Mais attention, si votre ami(e) annule... Vous, vous y allez quand même... Faites-le toujours pour votre bien à vous ;)
    • Ne pas se fixer d'objectif trop ambitieux, au risque de se décourager rapidement ; les progrès, vous allez les obtenir sans vous en rendre compte et progressivement!
    • S'habituer à avoir une activité sportive petit à petit, Rome ne s'est pas construit en un jour, alors, prenez votre temps, et augmentez la dose de quelques minutes supplémentaires quand vous vous en sentirez prêt. Ne vous inquiétez pas, vous aussi, vous atteindrez votre quota journalier tôt ou tard!
    N'hésitez pas à en faire davantage si vous en ressentez le besoin, une petite séance plus intense par exemple, on ne fait jamais assez de sport! Votre corps et votre tête sauront vous remercier tous les jours! Pour ce faire, c'est simple, on oublie sa voiture, les escalators et les ascenseurs... et on prend ses pieds!

    (Source : PNNS - Plan National de Nutrition et Santé)
    Rendez-vous sur Hellocoton !

    mardi 12 juin 2012

    Asperges blanches à la sauce aérienne marocaine

    Bonjour bonjour!

    Hop hop hop on se dépêche, aujourd'hui, c'est le dernier jour de vente d'asperges..., d'ailleurs, il risque d'y avoir des petites promos... Foncez!!

    Alors, pour les accompagner, je vous propose une petite sauce magnifique... elle fait voyager, c'est magique en bouche... ça fond!

    Testez plutôt!

    Asperges blanches à la sauce aérienne marocaine



    - Pour 4 personnes -

    Ingrédients :
    • 20 asperges blanches ou violettes ou vertes
    • 3càs : fromage blanc 0%
    • ½càc : mélange épices Raz-El-Hanout
    • 1càc : paprika doux
    • ½càc : ail haché
    • 10ml : jus de citron
    • 10ml : jus d’orange préssée
    • 1càc : moutarde à l’ancienne
    • 1 blanc d’œuf, battu en neige
    • Sel
    • Poivre

    Timing :
    Type : Entrée
    Préparation : 10 minutes
    Cuisson : 15 minutes
    Repos : X
    Difficulté : Facile
    Coût : €€
    Saison : Printemps

    Calories et valeurs nutritionnelles : (je vous le remplis ce soir...)
    Pour 100g :      32,2        Kcal
                3,7g        Protides
                3,6g        Glucides
                0,3g        Lipides
    1 portion soit 5 asperges accompagné d'1/4 de la sauce = 121,5g de préparation (90g d'asperge & 31,5g de sauce), soit : 39,1 Kcal

    La recette :
    1. Choisissez des asperges d’à peu près le même gabarit, ce afin d’homogénéiser la cuisson.
    2. Couper l’extrémité de chaque asperge (pas la pointe) d’environ 2cm. Ce morceau est trop filandreux pour être mangé.
    3. Pour les asperges blanches (pas les violettes, ni les vertes) : éplucher-les. Plaquer l’asperge contre le plan de travail (talon de l’asperge vers vous) et peler à l’aide d’un couteau économe horizontal (c’est plus facile) de la pointe de l’asperge (juste après celle-ci) au talon.
    4. Les passer sous l’eau, les laver et les égoutter.
    5. Les faire cuire… plusieurs modes de cuisson :
      • A l’eau :
        • Dans une casserole haute et étroite (casserole à asperges), porter de l’eau salée à bouillonnement.
        • Ficeler les asperges à l’aide de fil alimentaire en formant une botte. Disposer les asperges têtes en haut du talon jusqu’au début de la pointe dans l’eau (Ne pas recouvrir la pointe d’eau, ce afin que ces dernières cuisent à la vapeur et conservent leur fermeté, elles cuisent plus vite que le corps même de l’asperge).
        • Faire cuire pendant 12 minutes pour les blanches, 15 minutes pour les vertes et 3 minutes pour les sauvages. Pour les asperges vertes, les passer rapidement à l’eau très froide pour qu’elles conservent leur belle couleur et leur petit croquant. Les égoutter en les disposant sur un linge sec et propre.
      • A la vapeur :
        • Les disposer côte-à-côte dans le panier de votre autocuiseur.
        • Laisser cuire pendant 10 minutes pour les asperges blanches, 7 minutes pour les vertes.
        • Pour vérifier, piquer leur talon à l’aide d’un couteau, il doit être tendre.
    6. Pour la préparation de la sauce : 
      • Dans un récipient, monter le blanc en neige avec un pincée de sel.
      • Dans un autre récipient, mélanger énergiquement (à l’aide d’un fouet ou d’un batteur) le fromage blanc, les épices, l’ail, les jus et la moutarde.
      • Incorporer délicatement le blanc en neige à la préparation au fromage blanc.
      • Saler. Poivrer.
    7. Réserver au réfrigérateur, et servir bien frais. 
    Voyagez et régalez vous....... :)
    Rendez-vous sur Hellocoton !

    dimanche 10 juin 2012

    La bonne asperge qui nous apporte plein de bonnes choses...

    Bonjour,

    C'est au tour de l'asperge d'être décortiquée aujourd'hui....


    Certes, il est vrai que cette année, elle se fait rare du aux conditions climatiques qui n'ont vraiment pas été optimales pour la cultiver, et donc, elle reste un peu cher au supermarché... Dommage! D'un autre côté, son prix s'explique aussi par sa récolte à la mano... Toute fois, elle est moins cher si vous allez directement la acheter à la cueillette dans les fermes avoisinantes avec vos propres mains... ;)


    Sa saisonnalité : Février à Juin


    Choix d'une bonne asperge : Privilégier les asperges d'une couleur vive, plutôt grosses que fines, elles seront plus tendres (contrairement aux idées reçues) avec un aspect non ligneuse. Les pointes (bourgeons) doivent être bien fermées et compactes. Blanches, vertes ou violettes, sa couleur ne varie qu'avec son exposition au soleil et son maintenu sous terre ou sous serre. Pour les campagnards, sachez qu'il existe une variété d'asperge sauvage qui reste celle avec le goût le plus intense. A débusquer!

    Conserver une asperge : Au réfrigérateur, quelques jours (plus vous les conserverez et plus elles deviendront ligneuses). Lavez-les juste avant de servir.

    Les bienfaits de ce légume :
    L'asperge est recommandée d'un point de vue diététique : très légère, elle est composée à hauteur de 94,5% d'eau.
    Elle regorge de vitamines (K* et B9**) et de fer.
    Elle a un fort pouvoir anti-oxydant qui aiderait donc à prévenir de nombreuses maladies cardio-vasculaires et de certains cancers.

    Ses apports nutritionnels :
    Pour 100g : 18,7       Kcal
                       2,65g     Protides
                       1,17g     Glucides
                       0,38g     Lipides
                       1g          Fibres alimentaires
    Attention, il est fortement recommandé de la faire cuire juste le temps nécessaire pour les attendrir, ensuite vous risquerez d'amoindrir fortement les bienfaits qu'elle apporte (au delà de 60 minutes, moins 45%) : privilégiez leur cuisson à la vapeur, ou dans très peu d’eau, au four, au micro-ondes, ou encore dans une marguerite.

    Voilà, vous savez tout :)
    A présent, je vais allez la cuisiner cette petite merveille... et vais revenir vous poster une petite recette d'ici 2 jours pour que vous puissiez vous aussi profiter de tous ses bienfaits !! :)

    Bonne journée... ou bonne cueillette!


    *Vitamine K : intervient dans la coagulation sanguine et la calcification des tissus mous
    **Vitamine B9 - folate : joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN) et des acides aminés nécessaires à la croissance cellulaire. Elle joue notamment un rôle important dans la formation des globules rouges, le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies.

    (Source : passeportsante.net)

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    mercredi 6 juin 2012

    Confiture de fleurs d'acacia aux amandes


    Hop hop hop... avant que la saison des acacias soit terminée, je me devais de vous faire découvrir cette petite merveille que je vous ai concoctée...
    Toujours dans l'optique de déguster un petit déjeuner inoubliable tous les matins... j'apprécie la petit chose trop bonne à tartiner sur mon pain maison...
    Et là, j'ai innové... les fruits c'est sympa... mais et pourquoi pas une fleur? ;)
    Quand j'étais petite, j'allais cueillir les fleurs d'acacia avec mon amie d'enfance, Lily. On revenait chargé jusqu'au cou et sa mère nous préparait des beignets d'acacia, leur goût nous a toujours plus... L'acacia sent tellement magnifiquement bon, et vu que vous l'aurez compris, elle est comestible, hop, il ne m'en faut pas plus... En ni une, ni deux,... cette odeur si douce se mariera à merveille avec l'amande... me dis-je! Et hop, sans plus attendre, je suis déjà devant les fourneaux... :)
    Je vous préviens... c'est long à préparer, (à éplucher surtout), mais ça vaut le coup... cette confiture est juste une très grosse tuerie pour vos papilles : étonnante, douce, pimpante... Hmmm!!!

    Petit conseil pour vous régaler : à déguster sur une petite tranche de pain complet au goût rustique de son de blé par exemple, avec un peu de beurre salé… Hmmm un délice !

    « Confiture de fleurs d’acacia aux amandes »


    - Pour 1 grand pot ou 2 petits pots -

    Ingrédients : 
    200g : pétales fraiches de fleurs d’acacia non traitées, sans les branches, sans les sépales, ni les pistils
    200g : sucre complet de canne 
    400ml : eau à température ambiante
    ½ càc : agar-agar
    50g : amandes effilées

    Timing :
    Type : Confiture
    Préparation : 3 heures
    Cuisson : 30 minutes
    Repos : 12h (macération)
    Difficulté : Moyen
    Coût : €
    Saison : Printemps

    Calories et valeurs nutritionnelles :
    Pour 100g :  176     Kcal
                       1,9g     Protides
                       33,3g   Glucides
                       3,8g     Lipides
    1càc = 10g de préparation, soit : 17,6 Kcal

    La recette :
    1. Cueillir les fleurs d’acacia : choisir les fleurs fraîches, non fanées, pas trop ouvertes. 
    2. La veille : Éplucher les fleurs d’acacia : retirer la branche, le sépale et même le pistil (il doit rester accrocher au sépale, pincer les pétales et tirer délicatement vers le haut). 
    3. Dans un grand récipient, verser l’eau à température ambiante, ajouter le sucre et enfin les pétales. Enduire les pétales de l’eau sucrée. 
    4. Couvrir d’un film étirable, laisser macérer à température ambiante pendant 12 heures. 
    5. Le lendemain : A l’aide d’une passoire, égoutter l’eau de macération dans une bassine à confiture. 
    6. Chauffer à feu moyen cette eau tout en remuant, porter au frémissement. Si une écume se forme à la surface de ce sirop naissant, retirer la à l’aide d’un écumoire. 
    7. Rajouter les pétales dans le sirop. Porter à ébullition environ 15 minutes, à l'issu de ce temps, ajouter l'agar-agar, et continuer l'ébullition 1 minute. Il est normal que la confiture n'épaississe pas, c'est en refroidissant que l'agar-agar (gélifiant naturel à base d'algues) procure tout ses effets.
    8. Retirer la bassine du feu. Rajouter les amandes effilées, mélanger délicatement pour ne pas broyer les amandes. Laisser reposer 10 minutes que les pétales soient imprégnées des arômes d’amande. 
    9. Redonner un bouillon à la mixture afin qu’elle soit brûlante pour être mise en pot, c’est un gage de meilleure stérilisation et donc de conservation. 
    10. Remplir jusqu'au bord les pots (1 grand ou 2 petits). 
    11. Fermer hermétiquement les pots. 
    12. Retourner ensuite les pots tête en bas. 
    13. Attendre le refroidissement total des pots avant de les retourner à nouveau. 
    14. A conserver au sec et à l’abri de la lumière. 
    15. Une fois ouvert, le pot se conserve au réfrigérateur 3 à 4 semaines.
    Bon courage.... car il en faut pour réaliser ce nectar divin ... et bonne délectation!!! :)

    Sainement & Culinairement vôtre,
    Laurie.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    samedi 2 juin 2012

    Cake rustique à la rhubarbe, aux fleurs d'acacias & au sésame

    Bonjour le printemps!!!

    Comme promis, voilà ma petite invention culinaire de lundi dernier...
    Après avoir cueillis les tiges de rhubarbe directement depuis le jardin des parents... et être allée me promener le long des allées en bordure de champs, tout en cueillant un énorme sac de fleurs d'acacias et de fleurs de sureau bien fraîches... leur odeur m'enivre, j'adore!!
    Bref, vous devez apprendre qqch : je suis une fan du sucré/salé... et la rhubarbe peut aisément se marier avec une viande, comme elle peut se faire dévorer en dessert... Mais là, c'était d'un plaisir pour accompagner mon thé que je voulais... 
    J'étais là dans la cuisine de mère à éplucher la rhubarbe, retirer les pétales des fleurs... et toutes ces odeurs qui arrivaient à mes narines... Hmmm, j'avais envie que le coté naturel, jardin, champs... presque rustique en ressorte : le sésame et le sarrasin apporterait cette touche de caractère. 
    J’inhale les ingrédients les uns après les autres.... Ils vont se marier à merveille! Allez, hop c'est parti !!! :)

    PS : il ne comporte pas beaucoup de sucre, ni de matière grasse et comporte naturellement beaucoup de fruits et fleurs, ce qui par logique allège la préparation : moins de farine, oeufs et sucre au centimètre carré. Toute fois, cela n'est pas une raison pour s'en goinfrer, une part, c'est suffisant et le plaisir n'en est pas pour autant amoindri :) 

    « Cake rustique à la rhubarbe, aux fleurs d'acacias & au sésame »



    - Pour 12 parts -

    Ingrédients :
      
    15 branches / 40g : fleurs d'acacias fraiches pas trop avancées, épluchées (sans branche, sans sépale et sans pistil)
    450g : tiges de rhubarbe légèrement épluchées, coupées en petits dès (1x1cm)
    100g : farine de blé blanche T45
    50g : fécule de maïs (Maïzena)
    50g : farine de sarrasin
    20g / 2càs : huile de sésame
    200ml : lait écrémé
    100g : sucre de canne complet (ou 5càs d'édulcorant viable à la cuisson)
    7g : sucre vanillé (1 sachet)
    11g : levure chimique (1 sachet)
    2 œufs entiers battus
    10g / 1càs : graines de sésame

    Timing :
    Type : Dessert
    Préparation : 30 minutes
    Cuisson : 60 minutes
    Repos : X
    Difficulté : Moyen
    Coût : €
    Saison : Printemps

    Calories et valeurs nutritionnelles :
    Pour 100g : 147,7   Kcal
                       4,0g     Protides
                       24,2g   Glucides
                       3,4g     Lipides
    1 part = 85g de préparation (tranche de 1,5cm) soit : 125,6 Kcal

    La recette :
    1. Mesurer et préparer tous les ingrédients dans différents récipients. 
    2. Éplucher les fleurs et la rhubarbe. 
    3. Préchauffer le four : position chaleur tournante, th. 6 – 180°. 
    4. Couper la rhubarbe en dès de 1x1cm. 
    5. Dans une première jatte, à l’aide d’un fouet, battre énergiquement les œufs avec la cassonade et le sucre vanillé, ce jusqu'à ce que le mélange blanchisse (ça fait les muscles, allez allez!!) 
    6. Ajouter le lait et l'huile, mélanger que le mélange devient homogène. 
    7. Dans une seconde jatte, mélanger les différentes farines : farine de blé, celle de sarrasin et la fécule de maïs. Y faire un puit. 
    8. Verser la moitié de la préparation aux œufs dans au centre de la jatte contenant les farines mélangées. 
    9. Mélanger énergiquement jusqu'à obtention d'une pâte homogène, cela va éviter les grumeaux. Puis verser la seconde moitié des liquides. Continuer de mélanger, l'appareil doit devenir lisse et homogène sans problème! 
    10. Ajouter les pétales de fleurs et la rhubarbe. Mélanger délicatement pour ne pas broyer ces ingrédients. 
    11. Dans un moule à cake de 18cm de longueur, mettre du papier sulfurisé, et y verser la préparation. 
    12. Saupoudrer uniformément les graines de sésame sur le cake. 
    13. Enfourner à mi-hauteur du four pour 1h de cuisson à 180°. 
    14. Vérifier la cuisson au bout de 45 minutes, ce afin de s'assurer que le cake nécessite les 15 minutes de cuisson (cela peut dépendre du four) : planter la pointe d’un couteau au milieu du cake ; s'il ressort sec, il est cuit. 
    15. Le sortir du four et le laisser refroidir avant de le démouler, sous risque de le casser. 
    16. Afin qu’il ne dessèche pas et qu’il conserve tout son moelleux, conserver le à température ambiante dans son papier sulfurisé, recouvert hermétiquement de papier aluminium. 
    17. À déguster dans la semaine en dessert ou avec le thé.
    Rendez-vous sur Hellocoton !